Aller au contenu principal

Le tabou des viols collectifs sur les femmes européennes !

by sur 18 juin 2013

violCertains viols dont sont victimes des femmes européennes, peuvent être considérés comme « racistes », car les victimes sont choisies en fonction de leur origine européenne.

De plus, ces victimes sont plus faciles à agresser car comme dirait l’autre elles sont « trop blanches » pour être entendues et « trop seules » pour être défendues.

Ce phénomène s’amplifie depuis quelques années et n’est que peu dénoncé, par souci du politiquement correct. D’ailleurs, on n’en trouve que peu ou pas de statistiques .

Le rituel des « tournantes » (viols collectifs) est une pratique qui s’incruste dans ces bandes « ethniques » qui sévissent en Europe.

Or chez nous en Belgique, (selon une enquête de la RTBF), c’est pas moins de 5 viols collectifs commis chaque semaine …

Et bien sur, nul n’ose avouer qu’il y a dans ces faits ignobles, une bonne dose de racisme anti-blanch. De plus (selon le SPF Justice), la moitié des affaires de viols dénoncés en Belgique, fait l’objet d’un classement sans suite, pour dit la justice, « un manque de preuve … »

La bien-pensance va-t-elle encore longtemps trouver des excuses à ces racailles ? Et après avoir lu ceci, direz-vous encore
« Je ne savais pas  » ?

Publicités

From → Droit des femmes

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :